Tabac



Tu fais tabac
Je suis accro à ta nicotine
Mon cœur bat
D’une dépendance mesquine
Jadis nous fûmes vice roi
D’un Québec classique
Sans lois ni principes
Sans si j’avais
Et si je pouvais et si je voulais
Et si garé à côté de toi
Je fumais ?
Jadis les sages disaient :
Sentez !
Sentez la santé !
Sentez cette fumée qui brime votre liberté !
À leurs dires j’ai tenté
Cent fois
Sans accord
D’arrêter
De devenir indépendant
Mais t’abattais sur moi
Cette rage
De poser mes lèvres
De poser mes doigts
À ton filtre d’amour
De sentir l’odeur âcre
D’un plaisir réconfortant
D’une rechute inévitable 

© Keven Girard 

Commentaires

  1. et si... ce poème me décrivais? Oui je confirme... c'est bien a ça que je ressemble :/

    RépondreSupprimer
  2. Les poèmes sont des textes très personnels. Il me ferait plaisir de vous connaître cher Anonyme !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nouveau projet théâtral

Une oeuvre interdisciplinaire