vendredi 1 août 2014

Le 12 août, j'achète un livre québécois

Je partage avec vous l'initiative de deux auteurs québécois (Patrice Cazeault et Amélie Dubé), afin de promouvoir la littérature d'ici. Déjà près de 4 000 participants envahiront les librairies, et gageons que ce nombre augmentera. Vous pouvez rejoindre la page Facebook de l'évènement ici :
https://www.facebook.com/#!/events/259521250915928/?fref=ts



Le 12 août, j'achète un livre québécois.

Une amie auteure m'a récemment fait remarquer qu'il serait facile de dynamiser le marché du livre québécois. On lit partout que la situation est précaire, que les éditeurs en arrachent et que les auteurs ne vendent plus. Facile, me confie mon amie, on n'a qu'à acheter plus de l...
ivres!

Oh, si ce n'est que ça! Réglons le problème maintenant!

Donc, le 12 août, je me déplace chez mon libraire préféré et j'achète un livre québécois. Si je ne trouve pas celui que je veux? Je le commande. S'ils ne peuvent pas me le commander? Je fais une crise. Ou je l'achète en numérique, tiens.

Parce que, sérieusement, c'est le noeud du problème. Stimulons la demande et observons le résultat...

Il y a des plumes extraordinaires à découvrir au Québec. Des univers à explorer, des mots pour nous faire rêver, pour nous secouer, nous surprendre, nous tirer des larmes ou nous faire éclater de rire. Des mots soigneusement choisis pour nous faire vivre quelque chose de précieux, de différent.

Si un gars peut amasser 50 000$ sur Kickstarter pour préparer un grand bol de salade de patate... je dis qu'on peut transformer le marché du livre, ne serait-ce qu'une journée, grâce à nous tous.

Oh, et si ça fonctionne bien, l'année prochaine, je créerai l'événement «Le 12 août, j'achète DEUX livres québécois».

(Patrice Cazeault et Amélie Dubé, auteurs québécois)