mardi 11 février 2014

L'importance des dédicaces et des remerciements

À la veille de la sortie de Fabuleux ! Le bouffon, c'est lui !, prévue pour le 24 mars 2014, je voulais saluer un élément important pour moi lorsque vient le temps d'envoyer à mon éditrice ce que j'appelle les documents annexes : dédicace, quart de couverture, remerciements et notice bio-bibliographique. 

Je ne sais pas pour les autres auteurs, bien que je peux le remarquer dans les ouvrages, mais personnellement j'accorde une importance capitale à la dédicace et aux remerciements. La dédicace, c'est ce petit message qui apparaît avant la première page proprement dite du livre. L'auteur adresse l'oeuvre à quelqu'un ou à groupe de personnes en particulier. Les remerciements, quant à eux, se retrouvent dans une page à part soit au début ou à la fin du livre, et cite toutes les personnes que l'auteur souhaite remercier soit dans sa carrière d'écrivain, soit pour l'élaboration du récit. 

Dédicace de La Sorcière Calcinée
(si vous ne connaissez pas l'histoire  de la rencontre
entre moi et Jonathan, vous pouvez me la demander
dans  un Salon près de chez vous ... )

Sans m'étaler, j'ai pour mon dire que je n'écris jamais seul. Physiquement, oui, mais mentalement, non. Lorsque j'écris pour les enfants, je pense à eux, je me demande ce qu'ils souhaiteraient lire, je me questionne à propos de leurs intérêts. Dans l'acte d'écriture, j'ai aussi énormément de moments de doute, où j'ai heureusement des amis qui viennent me ramener sur terre en me poussant à continuer. Et des fois, il suffit juste que ma maman, mon papa, ma tante ou mes amis me demandent où j'en suis dans mon écriture pour que ça fasse l'effet d'un vrai coup de pied au derrière. Des idées peuvent germer, des flashs peuvent me venir. 

Je passe ici aussi toutes les années où je disais vouloir un jour publier, et où j'ai été choyé d'avoir des encouragements récurrents et des personnes qui croyaient en moi. Je suis naturellement quelqu'un de nostalgique et de fidèle. Je n'oublie jamais ces personnes-là.

Ainsi, lorsque vient le temps de publier mon oeuvre, je n'arrive pas à m'enlever de la tête que je ne suis pas seul et que ceux qui m'ont appuyé doivent avoir leur nom dans mon livre. 

Je pense aux gens de La Fabuleuse Histoire d'un Royaume, qui me demandant souvent des nouvelles de ma série Fabuleux ! et de mes publications, et qui adorent m'entendre lire des extraits aux partys entre comédiens. Je pense à mes éditeurs, qui ont d'abord confiance en moi, jusqu'à investir temps et argent dans mes mots (ce n'est pas rien !). Je pense à tous ceux que j'ai écoeuré longtemps en leur disant : « je veux vous lire quelque chose, dites-moi ce que vous en pensez ... » (#VickySasseville ;) )

Tous ces gens-là, qui font partie de mon écriture souvent sans le vouloir, méritent à mon avis une petite mention. Ne serait-ce que pour moi, ou pour qu'ils continuent encore d'en faire partie ... 

Remerciements dans Fabuleux ! Le bouffon, c'est lui !