jeudi 14 février 2013

Le roman qui devait changer de titre

Il était une fois, un beau petit livre tout mignon qui gambadait dans les prés en chantonnant Highway to Hell.

Sa maman, à sa naissance, lui avait dit : 

« Tu es un enfant imparfait, mais en grandissant tu t'amélioreras, tu auras une belle peau neuve, pis je vais te payer des chirurgiens plastiques, pour te remonter, qu'on appellera des directeurs littéraires et des illustrateurs. Et crois-moi, je veux une trâlée d'enfants, je me vais me forcer davantage pour le deuxième, pauvre petit premier ... » 

Elle le nomma : Je ne suis pas une vraie princesse !
Elle-même se nommait : Fabuleux ! 
Elle voulait bien entendu que tous ses enfants soit affublés de son propre nom, question qu'on les reconnaisse comme étant de la même famille.

Un jour, un monsieur qui sautillait dans la forêt en fredonnant La ballade des gens heureux en chants de gorge, se rendit jusqu'à la salle d'examen où Je ne suis pas une vraie princesse ! subissait ses derniers changements, accompagné bien sûr des directeurs littéraires. Je ne suis pas une vraie princesse ! constata que le monsieur avait beaucoup d'importance. La preuve ? Il avait des cartes d'affaires à son nom. 

Il dit aux chirurgiens : 

« Son nom sonne faux, à ce petit-là. Fabuleux ! Je ne suis pas une vraie princesse !, il y a quelque chose qui cloche. C'est bien de retravailler son corps, mais son nom, son titre, ne trouvez-vous pas qu'il mériterait aussi peau neuve ? »

Les chirurgiens en parlèrent à sa maman, qui trouvait que ce monsieur avait peut-être raison. Il faudrait changer le nom de son poupon. Une chose était claire cependant, elle ne voulait pas détruire son propre nom, Fabuleux!, dans celui de son enfant.

C'est ainsi que, peut-être, le livre s'appellerait autrement ...

Revenez-nous d'ici la semaine prochaine pour connaître le reste de l'intrigue et la photo de baptême de ce nouvel enfant de la famille Fabuleux ! !