lundi 27 août 2012

La mère est calme


Les larmes coulent
En éternelles rivières
À tord et à travers
Au coeur de la mère

Voguons !
Contre vents et marées
Ramons !
Et ramenons-les
Nos mères esseulées
Les mères calmes
Les mères mortes
Nos mères édentées

L'orage accourt
Le vent lève les voiles
Et la mère se voile
Sous une toile de pleurs
De peurs et d'effroi
Et la mère se froisse
On l'entend
Remontant les courants

Voguons !
Contre vents et marées
Ramons !
Et ramenons-les
Nos mères esseulées
Les mères calmes
Les mères mortes
Nos mères édentées

Quand la mère sera calme
Dieu qu'on l'aura pleurée
Ou honnis
Sans savoir que sa peur
Dans les entrailles de sa tombe
Qu'elle tombe dans les catacombes
De l'oubli

© Keven Girard