mercredi 23 novembre 2011

Les fantômes d'Edgar

Vendredi passé, j'ai pris la route en direction du spectacle Edgar et ses fantômes au Théâtre du Palais Municipal à La Baie. Ça faisait une semaine que j'y pensais, mais il a finalement fallu que j'appelle la journée même pour réserver, ma décision s'étant prise vif. La raison à laquelle j'hésitais était le coût élevé du billet, soit un bon quatre-vingt cinq dollar. 

J'en ai eu pour mon argent ? Absolument !

Si je pouvais manger la musique, je me serais carrément bourrer la face. Le spectacle présentait le songe d'Edgar Fruitier, envahi par les spectres de Bach, Mozart, Beethoven et Satie. En simultané, un orchestre d'une vingtaine de musiciens jouaient les pièces des compositeurs. Théâtre et musique, du bonbon inévitable pour ma bouche avide de délectations. 

Bien que le texte était léger et sonnait parfois faux, l'alliage était complètement réussie, à mon avis. Je me suis surpris à fermer les yeux pour bien absorber les mélodies. Mozart, campé par André Robitaille, a été mon personnage coup de coeur. Un déchiré sous un enrobage d'orgueil et de fierté. On en apprenait davantage sur la vie de ces hommes célèbres, un plus pour les spectateurs curieux.

Une belle soirée pour un billet dispendieux. Les artistes méritaient bien leur paie !

La tournée d'Edgar et ses fantômes se termine le 4 février 2012. Renseignez-vous au www.edgaretsesfantomes.com